La Tribune

Une idée pour sortir, le festival de rue de Ramonville

Festival de rue de Ramonville, du 13 au 16 septembre
Festival de rue de Ramonville, du 13 au 16 septembre
Objectif News  |   -  277  mots
Du 13 au 16 septembre, ouverture des portes du Festival de Ramonville pour sa 25e édition. La ville et l'association Arto s'unissent afin d'ouvrir les lieux publics aux créations « hors les murs » et accueillent la troupe des Royal de Luxe. Pour ce nouveau rendez-vous des arts de la rue, l'un des tout premiers en France avec entre 20 et 30 000 visiteurs chaque année, une quarantaine de compagnies d'envergure nationale et internationale sont invitées.

Du 13 au 16 septembre, ouverture des portes du Festival de Ramonville pour sa 25e édition. La ville et l'association Arto s'unissent afin d'ouvrir les lieux publics aux créations « hors les murs » et accueillent la troupe des Royal de Luxe.

Pour ce nouveau rendez-vous des arts de la rue, l'un des tout premiers en France avec entre 20 et 30 000 visiteurs chaque année, une quarantaine de compagnies d'envergure nationale et internationale sont invitées.

Le thème retenu « Et maintenant on fait quoi ? » permettra de se poser des questions et de rire de nos humanités. Sans prétention, les troupes officielles tenteront d'apporter leurs réponses à travers un large éventail d'écritures urbaines en évoquant la Palestine avec la Cie Sîn, le Rwanda avec Uz&Coutumes, l'Algérie avec François Rascalou...Grâce à la Sélection Découverte, des talents encore peu connus présenteront également leurs créations ( Albatros, La Bolita Compagnie, La Conserverie, Monstres&SonS...) et à la fin du festival, un prix sera décerné à une compagnie émergente grâce aux votes d'un jury de professionnels et du public.

Parmi la trentaine de compagnies présentes, une, mythique, revient à l'occasion de cette nouvelle édition : Royal de Luxe. Pionnière des écritures urbaines, elle participa en 1988 à la création de ce festival avant de quitter Toulouse pour Nantes. La grande fresque vivante « Rue de la Chute », une création de 2012 qu'elle interprètera, fera l'ouverture du festival.

Stéphanie de Balorre

Photo © lepetitcowboy.com, photo Erik Damiano

Spectacles gratuits pour la plupart, quelques représentations à 3 €.
Billetterie place Jean-Jaurès
Se présenter au plus tard ½ heure avant le début des spectacles.
Programmation : www.festivalramonville-arto.fr

Réagir