Téléchargez
notre application
Ouvrir

À Toulouse, le fonds d'investissement spécialisé innovation, IRDInov, est doté de 25,2 M€

Thierry Letailleur, actuel président de l'IRDI, est nommé à la tête d'IRDInov
Thierry Letailleur, actuel président de l'IRDI, est nommé à la tête d'IRDInov
Objectif News  |   -  372  mots
Un fonds interrégional d'amorçage, doté de 25,2 M€, a été officiellement lancé dans le Sud-Ouest. IRDInov s'adresse aux sociétés innovantes en phase d'amorçage ou de démarrage. Lancé dans le cadre du Programme d'Investissements d'Avenir, l'IRDInov devrait voir porter la taille définitive du fonds à 35 M€ en 2013.

« Le principal défaut des fonds d'amorçage régionaux existants était la faiblesse de leur dotation, rappelle Jean-Michel Petit, directeur général d'IRDInov. Pour exemple, le fonds d'amorçage de Midi-Pyrénées était de 4,3 M€. Avec un fonds aussi faible, il était difficile de prétendre financer des sociétés innovantes ayant l'ambition d'être leader dans leur domaine ». L'IRDI (Institut Régional de Développement Industriel Midi-Pyrénées) investit en fonds propres depuis 1981, principalement dans l'industrie.

Doté dans un premier temps de 25,2 M€, le nouveau fonds interrégional d'amorçage s'adresse aux régions Midi-Pyrénées, Aquitaine et Limousin et doit donner les moyens à IRDInov de mettre en place sa stratégie : le financement de société innovantes en phase d'amorçage ou de démarrage. L'objectif est de porter la taille définitive du fonds à 35 M€ avant la fin 2013.

« Les investissements d'IRDInov seront centrés sur les projets de spin off (scission) d'entreprises issues des organismes de recherche publics ou privés dans tous les secteurs d'activité innovants », précise encore Jean-Michel Petit. L'agro-industrie, l'aérospatial, la santé, l'informatique, les télécoms, la chimie, l'énergie ou l'environnement sont notamment concernés.

Déjà cinq projets

Présidé par Thierry Letailleur, l'IRDInov a été lancé avec le soutien du Fonds national d'Amorçage (FNA), dans le cadre du Programme d'Investissements d'Avenir, à hauteur de 15 M€. Parmi les partenaires financiers ayant participé à ce premier closing, on compte également l'IRDI (4 M€), les régions Midi-Pyrénées et Aquitaine (4 M€), ainsi que la Caisse d'Epargne, le Crédit Agricole, BNP Paribas et des industriels privés (2,2 M€).

Les fonds investis seront compris entre 0,5 et 3 M€. « Notre stratégie d'investissement va porter sur des technologies porteuses comme dans le passé avec l'IRDI », indique Jean-Michel Petit. L'institut régional de développement industriel de Midi-Pyrénées a déjà investi auparavant dans de nombreuses spin-off tels Genticel, ADEMTECH ou LDL Technology. Le fonds d'amorçage IRDInov travaille actuellement sur le financement de cinq projets dans le domaine de la santé, de l'environnement et des TIC (Technologies de l'information et de la communication). Ces projets devraient passer en commission avant la fin de l'année 2012.

Hugues-Olivier Dumez

© Photo DR

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :