La robotique est-elle l'avenir de l'agriculture ?

 |   |  317  mots
Les fondateurs de Naïo Technologies Aymeric Barthès et Gaëtan Séverac.
Les fondateurs de Naïo Technologies Aymeric Barthès et Gaëtan Séverac. (Crédits : Rémi Benoit)
La startup de robotique agricole Naïo Technologies lance la première édition du Forum International de Robotique Agricole (FIRA) les 18 et 19 novembre prochains à Toulouse. Objectif : rassembler les acteurs de la filière et réfléchir sur l'avenir de l'agriculture.

Quelle sera la place des robots dans l'agriculture de demain ? Pour en débattre la startup de robotique agricole Naïo Technologies a décidé d'organiser la première édition de son Forum International de Robotique Agricole (FIRA) les 18 et 19 novembre prochains à Toulouse. Au programme le vendredi à partir de 16h30 : une keynote pour présenter la gamme de robots agricoles de Naïo, suivie d'interventions d'autres acteurs innovants dans la domaine de l'agriculture. Sont annoncés notamment :

  • Precision Makers BV, société hollandaise spécialisée dans la conversion de véhicules existant comme les tracteurs et les tondeuses en engins autonomes.
  • DeepfieldRobotics, startup de Bosch (Allemagne), propose des capteurs fixes en réseau pour aider les agriculteurs à prendre de meilleures décisions, ainsi que des systèmes robotisés pour l'optimisation de la sélection des semences et du désherbage mécanique.
  • Sony Computer Science Laboratory, un centre de recherche fondamentale parisien qui présentera un prototype de désherbeur robotique pour micro-fermes.
  • Le constructeur allemand de tracteurs Fendt.

L'événement sera retransmis en direct sur Youtube. La journée du samedi sera consacrée à des ateliers de prospective sur la robotique agricole : évolutions techniques, organisation de la filière, normes et sécurité.

"L'objectif du FIRA est de présenter nos robots à la communauté internationale bien sûr, mais aussi et surtout de permettre à tous les acteurs de la robotique agricole de se rencontrer et travailler ensemble", explique Gaëtan Séverac, directeur général de Naïo dans un communiqué.

"Il existe déjà plusieurs événements sur l'innovation dans l'agriculture ainsi que plusieurs conférences scientifiques, mais nous n'avions pas trouvé de rencontre professionnelle et industrielle dédiée spécifiquement à la robotique agricole", complète Aymeric Barthes, président de la jeune société toulousaine.

Lire aussi : Naïo Technologies : qui sont les créateurs du robot des champs ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/10/2016 à 17:14 :
Super initiative!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :