Figeac Aéro remporte un contrat de 400 millions de dollars auprès de Stelia Aerospace

 |   |  376  mots
Dans les ateliers de Figeac Aero
Dans les ateliers de Figeac Aero (Crédits : Rémi Benoit)
Le groupe aéronautique Figeac Aéro, dirigé par Jean-Claude Maillard, annonce un contrat de 400 millions de dollars avec Stelia Aerospace (groupe Airbus). L'accord porte sur la production de plusieurs pièces de sous-ensembles aéronautiques pour Airbus et Bombardier. Figeac Aéro maintient son objectif de 750 M€ de chiffre d'affaires en 2020.

C'est la deuxième fois depuis le début de cette année 2016 que Figeac Aéro annonce un contrat important. Le 10 février dernier en effet, l'ETI aéronautique basée à Figeac a remporté un contrat "long term agreement" auprès de Messier-Bugatty-Dowty (groupe Safran) d'une valeur de 16 millions d'euros. Ce vendredi 26 février, c'est un contrat d'une valeur de 400 millions de dollars qui est annoncé par le groupe, dont l'objectif est d'atteindre 750 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020.

L'accord conclu avec Stelia Aerospace concerne différentes pièces d'aérostructure et sous-ensembles qui seront destinés aux programmes A320ceo et neo, A350 ainsi qu'au programme d'avions d'affaires Bombardier Global 7000 et 8000.

"La production de ces pièces élémentaires et sous-ensembles fera appel aux différents savoir-faire de Figeac Aéro à la fois sur les sites en France mais également sur les sites best costs au Maroc et en Tunisie", indique l'entreprise.

Objectif : 750 millions d'euros de CA en 2020

Figeac Aéro confirme son objectif d'atteindre un chiffre d'affaires compris entre 650 et 750 millions d'euros d'ici à mars 2020 tout en stabilisant ses niveaux de marges actuels. Pour atteindre ces objectifs, l'entreprise envisage d'organiser une levée de fonds "de l'ordre de 80 millions d'euros" au cours du premier trimestre 2016. Une opération qui devrait être suivie d'un transfert des actions du groupe vers Euronext Paris.

Pour rappel, le sous-traitant aéronautique est spécialisé dans la production de pièces de structure en alliages légers et en métaux durs, de pièces de moteurs, de trains d'atterrissage et de sous-ensembles. Le groupe de 1 800 salariés, présent à la fois en France, aux États-Unis, au Maroc, au Mexique et en Tunisie, a enregistré un chiffre d'affaires de 120,7 millions d'euros au cours du premier semestre de son exercice 2015-2016. Ce qui représente une progression de 19,8 % par rapport à l'exercice précédent. Figeac Aéro bénéficie en effet directement de la montée en cadence des grands programmes aéronautiques.

Stelia Aerospace est né l'année dernière de la fusion d'Aerolia et Sogerma. Le groupe se positionne comme un des leaders mondiaux dans les domaines des aérostructures, des sièges pilotes et des fauteuils passagers. Stelia Aerospace est dirigée par Cédric Gautier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :