Synphonat mise sur les compléments alimentaires labellisés

 |   |  358  mots
Fabien Besançon, gérant élu de Synphonat
Fabien Besançon, gérant élu de Synphonat (Crédits : Hélène Ressayres)
L’entreprise Synphonat, spécialisée dans la distribution de compléments alimentaires, a obtenu le label Lucie. Cette distinction concrétise l’engagement d’une société dans sa démarche RSE (Responsabilité sociétale des entreprises). Avec plus de 200 produits commercialisés, Synphonat devient la première PME française à bénéficier de cette appellation dans le secteur des compléments alimentaires.

"En 18 ans d'existence, Synphonat n'a jamais fait l'objet d'une plainte ou d'un retrait de produit", se satisfait Fabien Besançon, gérant élu de Synphonat. Le label français Lucie, reçu en décembre dernier, confirme la bonne conduite de cette Scop (société coopérative et participative), positionnée depuis sa création sur la distribution de compléments alimentaire anti-douleurs et anti-stress. Créée en 1997 à Villemur-sur-Tarn, la PME emploie aujourd'hui 26 salariés, dont 21 associés. Elle est la première PME du secteur des compléments alimentaires à obtenir le label Lucie.

Défini par la norme ISO 26000, cette appellation répond à une série de sept critères chargés d'évaluer l'impact et les décisions d'une entreprise sur la société et l'environnement. Attribué par un comité d'experts indépendants, l'agrément - reconnu à l'échelle européenne - est renouvelé tous les 18 mois. Une garantie de fiabilité pour la société mais également pour la dizaine de fournisseurs et laboratoires avec qui elle travaille.

"Cela va nous permettre d'améliorer et d'étendre notre communication, explique Fabien Besançon. La RSE est une démarche assez conceptuelle et complexe. Elle n'exige pas de certification. Le label Lucie met les choses au clair. À partir du moment où on est labellisé, on a la garantie de dire à nos clients que nos produits sont fiables."

Un levier de croissance potentiel

À l'heure où le marché des compléments alimentaires connaît une croissance continue (+ 3,5 % par an depuis 20 ans), près 12,5 % des produits vendus ne sont pas conformes à la réglementation d'après un rapport de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). "Le label Lucie va nous permettre de nous démarquer de nos concurrents", précise Fabien Besançon.

Synphonat compte désormais sur le lancement à l'automne prochain d'une gamme de gélules destinées à renforcer le système immunitaire pour augmenter ses recettes. Objectif : viser une croissance à deux chiffres et franchir le cap des 4 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici à juillet 2016. En fonction des résultats, l'entreprise pourrait embaucher entre 5 et 10 personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :