Aéronautique : Liebherr va créer 50 emplois à Toulouse

 |   |  218  mots
80 recrutements dont 50 créations d'emplois prévues pour Liebherr Aerospace sur les sites de Toulouse et Campsas en 2017.
80 recrutements dont 50 créations d'emplois prévues pour Liebherr Aerospace sur les sites de Toulouse et Campsas en 2017. (Crédits : Reuters)
Liebherr-Aerospace, filiale de la division aéronautique et ferroviaire du groupe allemand Liebherr, a annoncé recruter plus de 80 personnes sur ses sites de Toulouse et Campsas (Tarn-et-Garonne). Sur les 80 embauches prévues en 2017, 50 correspondent à des créations d'emplois.

Déjà à la tête de 1 300 salariés sur les sites de Toulouse et Campsas, Liebherr-Aerospace Toulouse (dirigée par Nicolas Bonleux) renforce son implantation en Occitanie. La filiale de la division aéronautique et ferroviaire du groupe Liebherr a annoncé le recrutement de plus de 80 personnes supplémentaires. Liebherr-Aerospace développe, produit, distribue et assure la maintenance de systèmes de traitement de l'air pour l'aéronautique.

Fort d'un chiffre d'affaires annuel de 526 millions d'euros en 2016, la société allemande prévoit cinquante créations d'emplois sur les 80 embauches prévues. Ces nouveaux postes seront repartis entre le site de Toulouse et celui de Campsas, dans le Tarn-et-Garonne, en 2017. Le secteur de la production, concerné essentiellement par ses créations d'emplois, accueillera des postes de monteurs mécaniciens, opérateurs de production d'échangeurs de chaleur, soudeurs-chaudronniers, usineurs sur machine à commande numérique, logisticiens ou encore des concepteurs de logiciel méthodes. Parmi les nouveaux postes, certains concerneront de manière ciblée les métiers d'études de développement ainsi que les fonctions de support telles que la qualité, les systèmes d'information ou les fonctions commerciales.

À Toulouse, la société Liebherr-Aerospace fait partie des entreprises en pointe en matière d'industrie du futur : elle investit 70 millions d'euros chaque année dans son outil industriel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :