La e-santé fait son université d'été à Castres du 2 au 4 juillet, 600 participants sont attendus

 |   |  488  mots
600 participants sont attendus à l'université d'été de la e-santé
600 participants sont attendus à l'université d'été de la e-santé
L'Université d'été de la e-santé se tiendra à Castres du 2 au 4 juillet. Cet événement, co-organisé par le Centre e-santé et Castres-Mazamet Technopole, devrait attirer près de 600 participants. Le point sur un programme qui s'annonce très dense.

L'événement se positionne comme l'un des plus importants de France dans son secteur. L'Université d'été de la e-santé, organisée par le Centre e-santé et Castres-Mazamet Technopole, devrait attirer entre 500 et 600 participants. "Les visiteurs seront issus de l'ensemble de la chaîne, précise Jean-louis Fraysse, président de la plateforme Platinnes du Centre e-santé. Nous accueillerons des professionnels de santé, des industriels, mais aussi des représentants des patients, des pouvoirs publics et des établissements de santé."

Un public venu faire le point sur l'actualité du secteur de la e-santé, dont la problématique principale reste aujourd'hui le modèle économique. "C'est notre grand frein : les technologies sont là, mais en France, les solutions de e-santé ne sont pas remboursées", regrette Jean-Louis Fraysse, qui souhaiterait "un coup de pouce" de la part des caisses d'assurance maladie et des mutuelles.

Le numérique au service de la santé ?
Le programme de l'Université d'été s'annonce dense. L'événement débutera par une conférence d'ouverture animée par Gilles Babinet, serial entrepreneur et ancien président du Conseil national du numérique, sur le thème : "Numérique : la fin du système de santé publique". Quatre conférences plénières seront également organisées. "Nous évoquerons la confidentialité des données de santé, l'infirmier au cœur de la télémédecine, les usages des objets connectés, mais aussi les nouveaux modes de financement de la e-santé, à travers les exemples israélien et suédois", dévoile Yann Ferrari, chef de projet au sein du Centre e-santé.

Des rendez-vous B to B sont également prévus. Ainsi que seize ateliers, qui traiteront de problématiques techniques propres au secteur de la e-santé. "Nous aurons aussi des démonstrations, avec notamment une télé-consultation en direct", promet Yann Ferrari. De même, des plateaux TV seront organisés, autour de thèmes d'actualité, comme celui de la téléobservance de l'apnée du sommeil. "Imposé par les pouvoirs publics en octobre 2013, le dispositif, qui avait été déployé auprès de 150.000 patients, a finalement été suspendu en février dernier par le Conseil d'État, rappelle Jean-Louis Fraysse. Aujourd'hui, des négociations sont en cours. Notre université d'été sera l'occasion de débattre de la façon de sortir de ce "trou" juridique et légal."

Trophées de la e-santé
Autre temps fort de l'événement, les Trophées de la e-santé viendront récompenser des acteurs innovants du secteur. "Nous avons reçu 64 dossiers, provenant aussi bien de France que de Norvège, d'Espagne, du Canada et de Singapour, se réjouit Virginia Doan, directrice de Castres-Mazamet Technopole. Nous en avons sélectionné 22, dans cinq catégories." Les noms des lauréats seront dévoilés le 3 juillet.

Alexandre Léoty
© photo Laurent Frézouls

En savoir plus

Programme complet et inscriptions sur www.universite-esante.com

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :